Accueil » Communiqué de presse du jeudi 7 avril 2022 – Données liées au bilan social 2021

Communiqué de presse du jeudi 7 avril 2022 – Données liées au bilan social 2021

7 avril 2022 | Actualités accueil, Actualités générales

La Journée mondiale de la santé est célébrée le 7 avril de chaque année afin de commémorer la création de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le 7 avril 1948, et de promouvoir la santé sous toutes ses formes. A cette occasion, le Groupe Hospitalier du Havre souhaite présenter quelques données liées à son bilan social 2021.

– État des effectifs :
Le GHH emploie 3 981 personnels en Equivalent Temps Plein (ETP) et hors personnel médical. Ils font partie des catégories de personnels soignants et éducatifs, techniques, administratifs et médico techniques.
En 2021, le GHH a recruté 168 personnes principalement dans les catégories de personnels paramédicaux.
Les effectifs du GHH ont augmenté de 70 ETP entre 2018 et 2021. Cette hausse résulte à la fois de la poursuite des projets de développement d’activités au sein de l’établissement et de la gestion de la crise sanitaire. Cette tendance concerne notamment les principaux métiers soignants (IDE, Aide-Soignant, Agent des Services Hospitaliers), qui sont en augmentation.

– Situation de l’emploi :
En 2021, 106 personnes ont été mises en stage en vue d’une titularisation et 188 ont changé de grades. Cette politique de mise en stage est importante par rapport aux autres hôpitaux français et maintenue à un rythme significatif depuis plusieurs années, en priorisant les métiers en tension (IDE, sage-femme, manipulateur radio, technicien de laboratoire).
Le GHH entend poursuivre ce rythme d’une centaine de mises en stage par an.
Les fonctionnaires représentent 83% des personnels non médicaux et des sages-femmes du GHH, 3% d’agents en CDI et 13% d’agents en CDD, dont la majeure partie de ces derniers répond aux besoins de remplacement liés aux absences pour maladie.

– Absentéisme :
Le taux d’absentéisme est stable depuis plusieurs années. En dehors des différentes absences liées au COVID, ce taux atteint ainsi 10,6 % en 2021. Les déclarations de faits de violence se sont réduites de 20 % entre 2019 et 2021 sauf en psychiatrie où le nombre de signalements de faits de violence est en augmentation depuis 2018. En parallèle des mesures de protection systématiquement proposées aux victimes d’agression, ce constat a conduit l’institution à déployer diverses actions pour accompagner les professionnels dans la prévention et la gestion de ces violences.

– Budget RH :
En 2021, le GHH a augmenté son budget Ressources Humaines de 15,5 millions d’euros (soit +7 %) pour financer :
– L’évolution du traitement indiciaire de ses agents,
– La revalorisation des grilles de ses personnels soignants, des sages-femmes, des personnels socio-éducatifs,
– Le relèvement du traitement minimum de la fonction publique hospitalière.
Pour mémoire, en 2020, suite au Ségur de la santé, tous les agents de la fonction publique hospitalière, quel que soit leur grade et leur catégorie, ont été augmentés mensuellement de 183 euros nets.

– Cette dynamique positive se retrouve au niveau du pôle de psychiatrie
Les activités de psychiatrie rassemblent environ 20% des effectifs de l’établissement. L’effectif du pôle a augmenté de 35,4 ETP de 2017 à 2021. Cette tendance s’explique, d’une part, par des créations de postes en 2018 et différents projets soutenus par l’Agence Régionale de Santé dans le cadre du Projet Territorial de Santé Mentale notamment.
La situation générale des effectifs sur le pôle de psychiatrie est proche de celle de l’établissement. L’emploi apparaît même plus favorable au niveau du pôle de psychiatrie, avec 87% de fonctionnaires et 2% d’agents en CDI dans l’effectif total. 1/3 des mises en stage réalisées sur l’année 2021 a bénéficié au pôle de psychiatrie.

icone

Rechercher un article

A lire aussi

Trophées de l’impact RH 2024

Trophées de l’impact RH 2024

Le Groupe Hospitalier du Havre a remporté le 2ème prix de la 2ème édition des “Trophées de l’Impact RH” lancée par la MGEN et le Fonds Fédération Hospitalière de France.

Aller au contenu principal