Votre arrivée

> Le stationnement
Sur la plupart des sites les parkings sont en libre accès. A l’hôpital jacques Monod, le parking est gratuit dans la limite de 3 heures de stationnement pour le parking extérieur et 2 heures pour les parkings souterrains. Les tarifs sont affichés aux caisses.
Des emplacements dédiés aux personnes à mobilité réduite (PMR) sont réservés sur chaque site. Veillez à garer votre véhicule dans les emplacements mis à votre disposition. Il est indispensable que les ambulances, les véhicules de secours, les piétons, les personnes à mobilité réduite et les transports publics puissent circuler sans entrave.

> Les formalités administratives d’admission
Quels que soient les motifs de votre arrivée dans notre établissement : urgence, consultation ou hospitalisation et quelle que soit votre situation, le service des admissions de l’établissement dans lequel vous êtes accueilli(e) est à votre disposition pour vous renseigner ou vous aider dans vos formalités administratives. N’hésitez pas à le consulter.

• Pour tous les soins urgents :
Nous prendrons d’abord soin de vous ; les formalités administratives seront établies ultérieurement soit dans votre chambre, soit par votre famille qui voudra bien se rendre au bureau des admissions le plus tôt possible.

• Dans les autres cas, vous vous présenterez aux guichets d’admissions avec les pièces suivantes :
• une pièce d’identité (article L162-21 du Code de la Sécurité Sociale : « dans les Etablissements de Santé, il peut être demandé à l’assuré d’attester auprès des services administratifs de son identité, à l’occasion des soins qui lui sont dispensés, par la production d’un titre d’identité portant sa photographie »),
• La carte vitale ou l’attestation de la carte vitale. Pour un enfant mineur, la carte vitale sous laquelle il est inscrit,
• La carte de mutuelle ou la prise en charge de mutuelle,
• Si vous en bénéficiez, l’attestation de votre prise en charge par la Couverture Maladie Universelle
(CMU),
• L’attestation de déclaration de médecin traitant.

• Les cas particuliers :
• Pour les personnes invalides de guerre : le carnet de soins gratuits,
• Pour les gens du voyage : le carnet de circulation,
• Pour les personnes étrangères non résidentes : la carte d’identité, l’attestation d’affiliation à une caisse d’assurances sociales (si vous êtes ressortissant d’un pays de l’Union Européenne) ou l’attestation d’affiliation délivrée par l’Union de Recouvrement si vous avez adhéré à l’assurance personnelle.
• Pour un accident de travail, le volet n° 2 de la déclaration faite par l’employeur,
• Pour une maternité, le carnet de maternité, le livret de famille ou la reconnaissance de l’enfant.

Si vous n’avez aucune couverture sociale, vous pourrez éventuellement bénéficier des dispositifs prévus dans le cadre de la loi : CMU (Couverture Maladie Universelle) ou AME (Aide Médicale d’Etat). Le service des admissions vous mettra en relation avec le service social pour entreprendre les démarches nécessaires.

La pré admission est recommandée, parce qu’elle simplifie vos démarches d’admission à l’hôpital. Elle est notamment nécessaire si une hospitalisation est programmée à la suite d’une consultation à l’hôpital, ou si vous devez être ré hospitalisé(e). La secrétaire médicale vous orientera à l’issue de votre consultation vers le point d’accueil référent.

• Pour les mineurs
L’admission est effectuée à la demande des parents (ou du tuteur légal ou de l’autorité judiciaire). En cas d’intervention chirurgicale, votre autorisation écrite et signée est obligatoire sauf s’il y a une urgence vitale. Afin de faciliter et d’améliorer la prise en charge, il est recommandé d’apporter le carnet de santé de l’enfant dès l’arrivée aux urgences pédiatriques ainsi que les éventuels résultats sanguins ou radiologiques.

• Pour les admissions en Soins de Longue Durée
Les familles doivent préalablement rencontrer l’assistante sociale de l’établissement qui les aidera à constituer le dossier d’admission, comprenant :
– Le livret de famille,
– La carte vitale et l’attestation de mutuelle,
– Le relevé annuel des pensions,
– L’avis d’imposition,
– L’attestation de responsabilité civile,
– Le n° du dossier d’Allocation Personnes Agées,
– Le n° d’allocataire,
– Le contrat obsèques.

Puis, l’assistante sociale adressera les papiers à l’accueil administratif.

• Patients étrangers en visa touristique

Toute personne de nationalité étrangère en visa touristique ou exerçant une activité professionnelle (dans le cadre d’un déplacement, d’une mission) doit s’acquitter de tout ou partie des frais liés à l’hospitalisation.

La présentation d’un justificatif d’identité est obligatoire : carte d’identité ou passeport ou titre de séjour, en cours de validité.

  • Les patients ressortissants d’un État membre de l’Union Européenne (UE)

Les patients doivent présenter une carte CEAM ( Carte Européenne d’Assurance-Maladie ) en cours de validité.
Cette carte garantit la prise en charge des frais d’hospitalisation à hauteur de 80 % minimum.
Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance voyage internationale garantissant la prise en charge des 20 % restants, ainsi que le forfait journalier ( 18€/jour ).
A défaut, le patient doit s’acquitter des frais restant à sa charge au plus tard le jour de sa sortie.

Il en est de même si l’assurance voyage n’adresse pas un accord de prise en charge des frais avant la sortie du patient. Dans ce cas, le patient devra faire l’avance des frais.

  • Les patients étrangers hors Communauté économique européenne (CEE)

Les patients sont redevables de l’intégralité des frais liés à l’hospitalisation.

Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance voyage internationale garantissant la prise en charge intégrale des frais.

A défaut d’assurance ou d’accord de prise en charge au jour de sortie, le patient devra s’acquitter de l’ensemble des frais.

Lien : solidarité-santé.gouv.fr

> Les frais de votre séjour
Ils représentent le prix de revient de votre séjour auquel s’ajoute le forfait journalier correspondant à votre participation aux frais d’hôtellerie. Ils peuvent être majorés en cas d’hospitalisation en chambre individuelle. Vous pouvez vous procurer les montants par discipline auprès de l’accueil administratif.

Si vous n’êtes pas affilié(e) à un régime d’assurance, la totalité des frais d’hospitalisation est à votre charge. Dans cette hypothèse, un acompte vous sera demandé lors de votre admission. Si vous êtes assuré(e) social(e) : seuls 20 % des frais d’hospitalisation (ou ticket modérateur) et le forfait journalier sont à votre charge.

Pour les admissions en Soins de Longue Durée, vous pouvez être admis(e) à titre payant ou au titre de l’aide sociale dans le cas où vos revenus sont insuffisants. Une participation de vos enfants peut être demandée. S’il n’y a pas d’accord, le Juge aux Affaires Familiales peut être saisi pour fixer le montant de cette participation.

> Le forfait journalier
Il constitue une contribution minimale aux dépenses hôtelières dont vous êtes redevable pour chaque journée d’hospitalisation. En règle générale, tous les renseignements vous sont donnés à l’accueil. Dans certain cas, il est pris en charge par votre mutuelle. Le forfait est dû pour le jour de sortie.

> L’activité publique / l’activité privée
Certains praticiens de l’établissement sont habilités à exercer une activité libérale. Vous pouvez demander à être soigné(e) ou hospitalisé(e) dans ce cadre.
Les tarifs des honoraires pratiqués, dépassements éventuels compris, sont affichés dans la salle d’attente des praticiens concernés. Vous pouvez préalablement vous renseigner en prenant rendez-vous.
En consultation, vous aurez à régler au praticien les honoraires dus.
Si vous souhaitez vous faire hospitaliser dans ce cadre, il faut en formuler expressément et par écrit la demande auprès du médecin. Il vous aura, avant, remis une information écrite sur le tarif des actes à effectuer et les conditions de leur remboursement par l’assurance maladie. Les frais de séjour seront facturés selon les dispositions tarifaires normalement applicables dans l’établissement.
L’activité libérale n’accorde aucun privilège particulier aux patients en matière d’accueil hôtelier, de confort ou de soins infirmiers.

> Les frais de transport
Excepté pour les admissions en Soins de Longue Durée, ils vous sont facturés :
– soit par l’hôpital pour des transports SAMU-SMUR, ou ceux effectués à votre demande
vers un autre établissement de soins,
– soit directement par un transporteur privé (ambulance, taxis…) de votre choix.
Ces frais peuvent être pris en charge partiellement ou en totalité par votre assurance maladie, votre assurance complémentaire ou votre assurance rapatriement. Attention : toute prise en charge nécessite une prescription médicale préalable.

> Les frais d’accompagnants
En pédiatrie, vous pouvez rester auprès de votre enfant.
Les nuitées, petits déjeuners, dont peuvent bénéficier les accompagnants sont à régler au moment de la sortie aux différentes régies des accueils. Les tarifs sont réactualisés chaque année.
De nombreux restaurants et hôtels de tout niveau de gamme sont à proximité de nos sites, en centre ville ou en périphérie (près de l’hôpital Jacques Monod notamment).

> Le service des tutelles
Le Groupe Hospitalier du Havre dispose d’un service des tutelles situé à la résidence “Les Terrasses de Flaubert”. Celui-ci assure la gestion des biens des personnes à protéger et représente leurs intérêts.
Pour tout renseignement, téléphonez au 02 32 73 39 91 ou au 02 32 73 49 21.

> Les Dépôts d’argent et d’objets

Il est vivement recommandé aux patients de ne pas détenir d’argent ou des bijoux de valeur lors de leur hospitalisation. Toutefois, lorsque ces dispositions n’ont pu être anticipées – admission en urgence par exemple – le Groupe Hospitalier du Havre dispose, sur les sites de Flaubert (Tel : 02 32 73 30 29), Jacques Monod (Tel : 02 32 73 30 22) et Pierre Janet (Tel : 02 32 73 32 32 poste 37039), d’un coffre de sécurité où pourront être déposés les biens listés sur l’inventaire établi lors de l’admission.
En cas de décès, les familles sont conviées à contacter ces mêmes numéros pour connaître les modalités de récupération des objets et valeurs.
Nous vous recommandons fortement de ne pas laisser à votre enfant de console de jeux ou de téléphone portable.
En cas de vol ou de disparition des objets ou valeurs conservés auprès des patients, le Groupe Hospitalier du Havre ne pourra pas être tenu pour responsable (loi du 6 juillet 1992).

> Le service social
Les assistantes sociales peuvent vous aider à résoudre les difficultés administratives, familiales ou matérielles consécutives à votre hospitalisation et à préparer votre sortie.
Elles peuvent vous recevoir dans leur bureau sur rendez-vous ou vous rendre visite dans le service.
Se renseigner auprès de l’accueil administratif ou des équipes de soins.

> Le règlement de fonctionnement et le contrat de séjour en résidence de Soins Longue Durée
Un contrat de séjour est signé à votre arrivée ainsi que le règlement de fonctionnement. Dans ces documents, vous trouverez toutes les indications concernant votre vie en résidence.


Dernière mise à jour le 11 janvier 2018 par Webmestre