Centre d’Action Médico-Sociale Précoce

Horaires

Image d'illustration
Le service est ouvert
du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h00

Localisation

Image d'illustration
Hôpital Flaubert

Contact

Image d'illustration
Tel : 02 32 73 30 84
Fax : 02 32 73 30 85

Les professionnels

Les médecins Afficher +
professionnels associés Afficher +

 Quelle population d’enfants est accueillie?

Des enfants de 0 à  6 ans, accompagnés de leurs parents.

Des nouveau-nés présentant un handicap visible dès la naissance,
Des nourrissons dont l’histoire périnatale fait craindre un handicap non décelable d’emblée. Ces enfants ont souvent été hospitalisés dès la naissance et suivis par l’équipe hospitalière.
Des enfants plus âgés sont adressés pour des retards et des troubles du développement (psychomoteur – langage) ou du comportement. Ils ont généralement eu un bilan neuropédiatrique et génétique.

Pour environ 75 % des enfants accueillis, un diagnostic a été établi.

Lien vers la plaquette d’information du Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP)

Lien vers le guide de l’offre de soins en pédiatrie

En savoir plus

Les principales missions du CAMSP sont d’assurer :

  • Prévention
  • Dépistage
  • Soins précoces
  • Orientation

Accompagnement de la famille grâce à une équipe pluridisciplinaire.
Le CAMSP prépare et suit la socialisation de l’enfant, sa scolarisation en maternelle et  et son orientation en milieu spécialisé si nécessaire. L’accord de prise en charge est délivré par le médecin conseil de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Qui adresse les enfants ?

Les parents prennent leur rendez-vous, adressés par les pédiatres hospitaliers, les médecins libéraux (pédiatres, généralistes, ORL…), les médecins de PMI, les paramédicaux (kinésithérapeutes, orthophonistes), les équipes des écoles maternelles, de l’Aide Sociale à l’Enfance. Certains parents viennent directement demander conseil.

La première consultation

Elle se passe avec la pédiatre, si possible avec les deux parents qui accompagnent l’enfant. Elle comprend un long dialogue avec la famille, la présentation du CAMSP et l’examen de l’enfant. Un bilan est proposé pour connaître l’enfant, évaluer ses compétences et ses difficultés, en présence des parents. A la suite du bilan et d’une synthèse en équipe, des soins sont proposés ou plus rarement une orientation vers une autre équipe (pédopsychiatrie, SESSAD [Service d’Education et de Soins Spécialisés A Domicile]…).

Quels types de soins ?

  • Des consultations (pédiatre – pédopsychiatres)
  • Des entretiens avec les psychologues
  • Des bilans
  • Des séances individuelles de rééducation (kinésithérapie – psychomotricité – orthophonie) ou éducatives
  • Des petits groupes thérapeutiques pour enfants
  • Des groupes thérapeutiques parents – enfants

Les bilans et prises en charge se font toujours avec l’accord et la participation des parents : l’équipe du CAMSP doit s’adapter à leur souffrance, parfois leur déni, leurs angoisses et suivre avec eux l’évolution de l’enfant.
Le pédiatre revoit régulièrement l’enfant et ses parents, en moyenne tous les 3 mois, plus souvent si la situation l’exige.

Le CAMSP fonctionne avec le réseau des différents dispositifs de l’agglomération havraise.

Ses partenaires sont :

  • Les professionnels qui lui ont adressé les enfants,
  • Les services de pédiatrie, pédopsychiatrie,de génétique, orl, ophtalmologie …
  • Les crèches et haltes garderies,
  • Les secteurs médico-sociaux et éducatifs
  • L’Education Nationale : préparation et suivi de l’intégration scolaire en maternelle avec la famille, l’équipe pédagogique et les réseaux d’aide de l’école et demande, si c’est nécessaire, d’une aide pour l’enfant : auxiliaire de vie scolaire ou emploi vie scolaire.
  • Les établissements et services spécialisés où seront orientés les enfants dont l’état le nécessite (SESSAD (Service d’Education et de Soins Spécialisés A Domicile), EPAEMSL Etablissement Public Autonome d’Education pour la Motricité, la Surdité et le Langage) Denis Cordonnier, Instituts médico-éducatifs…).

Ce partenariat nécessite des rencontres régulières et la préparation des orientations bien à l’avance car il faut l’accord de la Maison Départementale des Personnes Handicapées qui attribue également l’Allocation d’Education pour Enfant Handicapé. Le nouveau dispositif est intégré dans la Maison Départementale de la Personne Handicapée depuis janvier 2006.

Le dépistage précoce des difficultés d’un enfant permet la mise en place de soins avec la participation de la famille, même si le diagnostic n’est pas encore porté. L’évaluation des compétences est nécessaire pour ajuster la prise en charge tout au long de l’évolution de l’enfant et doit se poursuivre après la sortie du CAMSP sans rupture de la chaîne de soins.


Dernière mise à jour le 16 février 2018 par Webmestre